« De ma fenêtre » – photographies d’Ahae – Jardin des Tuileries – jusqu’au 23 juillet 2012

Partout dans Paris  de grandes photos avec en bas les lettres AHAE. Un coucher de soleil, globe rougeoyant avec un oiseau en ombre chinoise, des paysages. Il ‘agit d’une exposition d’un photographe et  écologiste coréen :  Ahae. C’est le même qui a acquis récemment un village inhabité du Limousin pour 520 000€.

Le nom de l’exposition « De ma fenêtre » s’explique par le fait que les photos sont dites prises à partir d’une seule fenêtre de la maison de Ahae. Des milliers de photos numériques prises chaque jour qui ont été ensuite triées et sélectionnées.

Les photos sont présentées avec la participation du Musée du Louvre dans le jardin des Tuileries dans un bâtiment provisoire réalisé  majoritairement en bois. Le bâtiment est vaste, haut de plafond.

Les tirages  sont de très grand format, en majorité sur du papier aquarelle.
De près comme de loin c’est beau. La nature est là. Simple, belle. Des animaux, oiseaux ou chevreuils. Un étang aux différentes saisons, dans sa globalité, simplement son bord, des herbes ou seulement son eau reflétant un ciel calme ou agité par la pluie. Les arbres, le ciel en fonction des saisons, de l’heure.

Chacun peut retrouver là les sensations qu’il a éprouvé dans la nature. Avec en plus la proximité des oiseaux, des chevreuils.

Photographie de AHAE - petit passereau en hiver

Photographie de AHAE – petit passereau en hiver (trouvé grâce à Google)

J’ai aimé le petit passereau tout rond, rouge et beige posé sur une branche en hiver, le héron au contraire tout long se dressant derrière des fleurs, le petit chevreuil glissant maladroitement sur l’étang gelé et celui qui se fait « épouiller » ou plutôt « dé-tique-ter » par des pies, les traces de pattes d’oiseaux dans la neige.

Ce jeudi 28 juin en début d’après-midi, il n’y avait pas beaucoup de monde, à part une classe d’enfants à qui leur jeune institutrice répétait « chut ! chut ! ». Les animaux surtout les ont intéressés. Des touristes se prenaient en photo devant la gigantesque photo de branchages.

C’est à voir. C’est gratuit. Mais attention à la sortie. Une boutique spécifique avec moults objets dérivés  est là. De la carte postale (2,5 € quand même) au bel album de photos en passant par des sous-verres, des posters, des tapis de souris, des presse-papier, et aussi … des chocolats, du thé… Signés Ahae press. La nature oui, mais aussi le business.

Quand : jusqu’au 23 juillet 2012.
Pour connaître les horaires d’ouverture du jardin des Tuileries voir le site d’informations sur les Tuileries   (site officiel de la Mairie de Paris qui donne d’autres renseignements intéressants sur le jardin).

Où : Jardin des Tuileries. Attention : l’exposition nest pas dans le bâtiment du Jeu de Paume qui abrite en général les expositions photographiques, mais dans un bâtiment provisoire situé à droite du bassin lorsqu’on entre par la grande porte de la Place de la Concorde ( à droite du bassin quand on a l’obélisque dans son dos).
Nota : Des bars/restaurants avec terrasse sont au calme dans le jardin. Malheureusement le café Réale (avec spécialités italiennes et personnel sympathique) où j’ai déjeuné a changé de nom et (hélas) aussi de personnel. J’ai dû attendre un bon moment avant qu’on m’apporte la carte et finalement ai quitté ma table car personne n’est venu prendre la commande.

En attendant  vous pouvez consulter le site AHAE.com.

C’est simplement magnifique. Pour apprendre, ré-apprendre à regarder les beautés de la nature et penser à les préserver. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s